L’Osterputz – mode d’emploi

le grand nettoyage de printemps

© jeshoots

Dans de nombreuses régions du monde, le printemps est synonyme de renouveau. En Alsace le printemps rime avec Osterputz, une tradition ancestrale, toujours prise très au sérieux !

Vous avez entendu parler du « grand ménage de printemps » ? Et bien l’Osterputz, littéralement « ménage de Pâques », c’est la même chose mais en plus intense !

L’objectif de l’opération est de purifier la maison, de se débarrasser de toute la poussière accumulée pendant l’hiver, afin de commencer l’année dans les meilleures conditions. Toutes les pièces et tous les recoins de la maison sont passés au peigne fin. La tâche nécessitant beaucoup d’huile de coude, il faut bien souvent réquisitionner son entourage pour arriver à ses fins. C’est donc en famille ou entre amis que le grand nettoyage peut commencer…

Osterputz, mode d’emploi

1 – Choisissez dans le calendrier un week-end où vous n’avez rien de prévu et bloquez-le : « OSTERPUTZ ». Prévenez vos ami.e.s les plus fidèles pour vous accompagner, croyez-nous, vous en aurez besoin. N’hésitez pas à prévoir de bonnes victuailles pour les remercier après l’effort !

2 – La première étape consiste à ouvrir toutes les portes, fenêtres et autres ouvertures pour renouveler et purifier l’air de l’habitation. Laissez-les ouvertes, vous n’avez pas fini de mordre la poussière…

3 – Choisissez votre mode opératoire ! Vous pouvez choisir de vous répartir le travail par pièce ou bien par tâche (aspirateur, serpillère, poussière …). Attention, réfléchissez bien à la méthode que vous choisirez pour ne pas perdre de temps à vous bagarrer pour un balai !

4 – Bien souvent, on débute par la cuisine et la salle de bains. Ce sont les bêtes noires de nos intérieurs : humidité, gras et projections, calcaire, poils et cheveux en pagaille … Vous apprécierez œuvrer à plusieurs dans ces pièces là ! On poursuit alors par les WC, le salon, la salle à manger, les chambres, le bureau, la buanderie, etc.

5 – Dans chaque pièce, on commence par le haut et on finit par le bas. Vous ne voudriez pas finir de laver le sol et renverser un paquet de bretzels la seconde qui suit ?! On nettoie donc le dessus des placards, on secoue les rideaux, on vide les armoires de leurs vêtements, des denrées alimentaires, on fait briller les surfaces et on dépoussière les recoins les plus exigus.

6 – On en profite pour trier ! L’Osterputz n’est pas seulement une question de propreté, c’est aussi une histoire de bien-être. Si le travail est bien fait, aucun bibelot ne devrait échapper à votre œil aguerri. C’est le moment de faire du vide, de se séparer des choses qui vous encombrent, qui polluent votre intérieur. Êtes-vous sûr de vouloir garder cette reproduction de Pyramide d’Egypte que l’oncle Hervé vous a offerte il y a 10 ans ?

Au bout de quelques heures, voire quelques jours, l’agitation disparait, vos affaires reprennent leur place et vous apercevez le bout du tunnel. Vous avez réussi. Faites le tour de l’habitation, appréciez chaque pièce, chaque détail et laissez-vous bercer par cette sérénité bien méritée.

Hopla, c’est le moment de profiter ! Après tout, c’est le printemps ! Pourquoi ne pas se féliciter avec une bière de saison, produite par les brasseurs de la région ?

retour